Curieusement, deux aspects sont souvent occultés dans les discours des personnes tatouées : l’aspect « douleur » et le côté « santé ».

Dans les émissions télévisées, les reportages, les mots « douleur, douloureux » sont souvent prononcés. Les tatoué-e-s eux-mêmes en parlent très peu voire pas du tout. Quant à l’aspect « santé », au vieillissement, aux problèmes liés au tatouage, le sujet n’est jamais abordé (ou extrêmement rarement).

Arte journal : Tatouage et dioxyde de titane

Les tatouages sont-ils dangereux ? Manuel Dantas, 30 septembre 2017

A noter : On trouve aussi du dioxyde de titane (à dose très faible) dans de nombreux médicaments (E171) destiné à opacifier les comprimés et gélules. Il est également présent dans les crèmes solaires et l’alimentation (certains desserts glacés, bonbons, gâteaux).

Un article du journal Le Monde : « La décoration corporelle » face aux risques sanitaires.

Arthur Le Denn, 15 juin 2017

La 1re consultation française ouvre à l’hôpital Bichat à Paris

Journal en ligne 20minutes.fr

Décès suite à une baignade en mer (USA) : une bactérie pénètre par un tatouage récemment réalisé.

Journal en ligne 20minutes.fr

Les tatouages : histoire naturelle et histopathologie des réactions cutanées

Article médical.